Prédire son échec en MLM

By olivierparent | Développer son MLM

Mai 01

Comment réussir à échouer !

Te souviens-tu de la dernière fois où tu as entendu "Je savais que cela allait se passer comme çà ! J'en étais certain".
Et bien j'ai une bonne nouvelle pour toi, ou celui qui a dit cette phrase : l'objectif est atteint, tu as réussi à échouer !

Je vais t'expliquer comment ça marche, tu vas comprendre et...

More...

​et tu vas voir que ce n'est pas juste le fait d'être "relié au monde, à l'univers", c'est bien plus simple,

Programmer son échec

  1. Tu te poses la question de l'évolution de ton MLM, de ton équipe, de tes ventes.
  2. Pour répondre à cette question tu prends un peu de recul, tu regardes tes actions et décides de lire, te former un peu plus, d'apprendre pour être plus efficace, et crois-moi, je suis un spécialiste de ce point 🙂 je sais de quoi je parle. Mais tu sais que pour mieux réussir il faut mieux savoir...
    Alors tu veux optimiser tes chances de réussir, faire les bonnes actions, attendre d'être prêt, Ne pas aller trop vite.
    Tu te crois à l'école en fait.. Tu penses encore qu'il faut savoir, passer son diplôme, et ensuite tu pourras faire...
    Donc tu "prépares ta future croissance"...
  3. Du coup ton développement est lent, voir nul, tu te focalises sur le futur et pendant ce temps le manque d'action t'éloigne de tes rares partenaires isolés : ton chiffre d'affaire baisse ou stagne.
  4. ​À chaque fois que tu as une opportunité, tu ne te sens pas prêt alors tu évites la situation, mais du coup, par ce manque d'expérience, la fois suivante c'est encore plus dur et du coup tu "révises encore plus", mais chaque évitement rend la rencontre suivante encore plus difficile...
  5. Alors comme le recrutement, la prospection de client, sont au point mort, que tout chute, tu te dis qu'en fait ce n'est pas sûr que tu sois capable de réussir, et des pensées négatives de ce qui va se passer arrivent....
  6. Cet état d'esprit gagne tes partenaires qui eux aussi se démotivent d'autant plus s'ils commencent à prendre du recul, réfléchir, se former, étudier avant d'agir car ils font la même analyse que toi.
  7. Et du coup tu commences à te dire "c'est pas gagné", "faut que je trouve une solution sinon je vais échouer"... "en fait si ca continue comme ça, je vais me planter..."
  8. Alors tu te dis qu'il faut encore plus être performant mais que c'est difficile et tu parles à encore moins de personnes et à chaque fois-tu te dis.. "Ha oui ! c'est vraiment difficile pour moi d'en parler... comment je vais faire"...
  9. Et tout ce qui se passe, tu le vois sous cet angle.. c'est difficile, impossible, la preuve.. la dernière fois j'ai pas su lui en parler, ou bien il n'a pas été intéressé...
  10. Et tu as gagné ! Tu as atteins ton objectif : tu te disais que ce serait dur, et cela l'a été !

Tu sais ce que tu as fait ? Une prédiction auto-réalisatrice.

Prédiction auto-réalisatrice

C'est quoi ce truc ? En fait c'est très simple :

Ta vision d'une situation va colorer ton comportement : si tu penses que la situation est dangereuse tu te mets aux aguets

Ton attitude va être décryptée par les autres et ils font s'adapter : ils te voient aux aguets, méfiants et ajustent leur comportement soit en étant très gentils, soit plus agressifs (ils s'ajustent obligatoirement dans un sens ou l'autre).

Dans les deux cas tu vois qu'ils se comportent bien par rapport à la 1ère situation que tu envisageait : il y a bien preuve d'un danger, ils sont soit trop gentils / soit agressifs.

> Conclusion, tu as eu raison de voir la situation ainsi

Renverser la machine pour qu'elle nous serve

En fait nous sommes tous très doués pour une chose : organiser notre échec.

Combien de personnes autour de toi te disent : je vais pas y arriver, essayent à moitié découragées, échouent , puis finissent en disant "je te l'avais dit !"

Mais à ton avis, si cela fonctionne pour nous mettre dans une spirale négative, qu'est-ce qui pourrait nous empêcher de l'utiliser pour que les choses fonctionnent...
Si.. peut-être ce que tu te dis en lisant ces lignes... "oui mais ça serait trop beau pour être vrai si ça marchait".... hey gars ! Ça te rappelle pas ce qu'on écrivait juste au-dessus ? tu es en train de me faire une prédiction auto-réalisatrice négative là !

Prêt pour agir, répond déjà à ces questions...

Attention !!! Cette partie ne s'adresse peut-être pas à toi !

  • Es-tu prêt à faire des choses même si tu ne te sens pas prêt à le faire ? 
  • Es-tu prêt à arrêter un moment de "vouloir savoir" avant de faire ?
  • Te sens-tu capable d'agir ?

Si tu n'a pas répondu OUI aux 3 questions, garde cet article au chaud pour plus tard. Partage le avec tes partenaires qui essayeront peut-être (et ça me fera plaisir), mais surtout ne lis pas la suite car sinon, tu vas le faire à moitié car tu n'est pas engagé. Donc tu auras des demi-résultats et à la fin tu auras une fois de plus atteint ton objectif, tu te seras prouvé que cela ne marchait pas... 🙂 

OK ! Go !

Voici une liste de choses que tu vas faire... 

  • La prochaine personne pour laquelle tu te dis 'je pourrais lui (en) parler mais... ", tu vas stopper cette pensée et tu vas l'aborder pour lui parler du sujet que tu hésitais à aborder. Que ce soit pour ton MLM, pour séduire, pour demander une information, ou toute autre raison
  • Tu vas écrire de suite, là, maintenant, avant de lire la suite le nom des 3 personnes à qui tu pensais parler de ton activité par rapport aux produits ou au business, sans l'avoir fait... .... ....  C'est fait tu as les 3 noms.. Note-les ! Pas dans ta tête, sur une feuille de papier ! Et décide d'ici demain soir quand tu vas les contacter et relancer si tu ne les as pas !
  • Maintenant le plus dur ! tu as gravé dans ton esprit une nouvelle règle d'observation ! Une nouvelle alerte ! À toi de décider comment elle va te prévenir.. sirène, lumière clignotante, comme tu veux mais ton cerveau doit enregistrer cela :
  • À chaque fois que ton cerveau va remarquer que tu utilises une formulation négative, une impossibilité, un doute, tu vas te répéter la phrase suivante "Je peux douter de réussir, ne pas y croire, être négatif, seulement à chaque fois que je pense cela, je suis en train de renforcer mes chances d'échec. Alors j'ai le choix de continuer à penser cela, mais je suis en train de réussir à échouer, ou je peux me focaliser sur ce que je dois faire comme action pour réussir. Je peux continuer à réussir à échouer ou je peux décider de réussir."

Conclusion

Je pense à ce que Anthony Robbins disait quand je l'ai vu à Las Vegas :

"La pensée positive ce n'est pas dire : "il n'y a pas de mauvaise herbe dans mon jardin, il n'y a pas de mauvaise herbe dans mon jardin !", ça c'est du bullshit !
La pensée positive c'est savoir identifier le problème tel qu'il est réellement puis se focaliser sur les actions à mener pour le résoudre."

Nous sommes très fort à passer d'un extrême à l'autre et du coup ne pas avancer..  De ces pensées focalisées sur l'échec, qui finit donc par se réaliser, nous entendons dire qu'il nous faut penser positif, ne pas parler des problèmes, c'est mal ! En fait c'est le penser-positif-de-l'autruche !

Identifier une situation est une chose, ensuite à nous de nous cacher la vérité, penser que nous ne pourrons pas réussir, ou bien nous focaliser sur ce que nous pouvons mettre en place comme actions concrètes, immédiates, pour faire évoluer la situation.
Ensuite, à nous d'ajuster nos actions, mais cela, ce sera pour un prochain post !

Follow

About the Author

Olivier est un coach, formateur qui développe son savoir-faire dans le domaine du marketing relationnel. Il à toujours été dans la transmission de savoir avec l'objectif secret de rendre les personnes autonomes, libre de penser par elles-mêmes. Son objectif est donc de vous permettre de développer vos compétences au travers promlm.fr en partageant sa vision d'une activité à professionnaliser.

Loading...
INFORME-TOI des nouveautés - Deviens un Pro du MLM !!!
x